Collégiale de San Pedro de Teverga

Il s'agit d'une église romane construite au XIe siècle par ce qui est considéré comme une transition du roman au roman primitif. Pour cette raison, le bâtiment a conservé des éléments des deux styles:

  • De partie romane nous mettons en évidence l'existence de trois nefs, absides tête droite et une sensation d'espace.
  • De la partie romane nous mettons en évidence les pierres de taille au carré, les échappatoires et un grand porche.

Pourtant, cela peut indiquer que l'église est le premier échantillon de ce style dans la région.

Dans le bâtiment, nous soulignons quelques reliefs uniques avec des formes animales dans différentes capitales de ce qui peut distinguer les différentes symboliques des animaux ou des bêtes têtes.

Decoorativo Un autre aspect très important est la sculpture du Christ crucifié, la sculpture romane datant du bois polychrome du XIIIe siècle est placé dans sa chapelle.
  momies

La légende veut que ces deux momies de nobles appartiennent à la maison Miranda très puissant et cruel et Valdecarcena qui ont été maudit à faire usage de "droit de cuissage". La condamnation de leurs âmes se poursuit aujourd'hui, comme son histoire mystérieuse.
Reste Collegiate à San Pedro, considéré comme la plus ancienne église romane dans la province.
Le cercueil maisons supérieure, portant son vieux costume abbé maman Analso Pedro Miranda
Dans le cercueil inférieure se trouve le corps de Don Lope de Miranda Ponce de León (1626-1688), deuxième marquis de Valdecarzana, habillé dans le costume porté dans la vie. Il passa ses dernières années à vivre à Madrid, au monastère des Hiéronymites.